• Hello tout le monde !

    Aujourd'hui, je vous présente mon nouveau tee-shirt préféré !

    Oui, oui, vous avez bien entendu tee-shirt ! En jersey, en maille, en extensible quoi ! Moi qui pensait arriver au seuil de mes capacités, j'ai décidé de me coudre un tee-shirt et ça m'a fait progresser !!

    Pourtant, c'est un basique, le tee-shirt ! Mais depuis que j'ai cousu mon Plantain de Deer&Doe, en 2014, (attention, si vous suivez ce lien, vous risquez de tomber sur une moi beaaaaucoup plus jeune haha !), je n'avais plus jamais touché la maille car j'avais, finalement, été déçue du résultat car les coutures gondolaient. Oui, mais ça, c'était avant, quand je cousais sur la vieille machine à coudre de ma maman et que je n'avais pas de surjeteuse !

    Le tee-shirt à diamants

    Je mentirai si je disais que cette pièce en particulier m'a réconciliée avec le jersey. Car c'est le body Nettie de Closet Case qui s'en est occupé ! J'en ai deux de cousu et promis je vous les partage vite ! Et d'ici là, une autre version aura surement vu le jour !

    Et donc, ce modèle, c'est lequel ?? C'est le modèle 118 du Burda de février 2019 ! A la base, c'est une marinière à manches longue que j'ai donc transformé en tee-shirt à manches courtes ! Il me semble avoir aussi raccourci le corps pour pouvoir le porter rentré ou sorti du bas.

    Il est entièrement assemblé à la surjeteuse et quelle révélation ! Il n'y a pas mieux pour un projet rapide, propre et net ! Et pour les ourlets, j'ai utilisé la Ô combien redoutée (par moi seule) aiguille double ! Je m'en faisais une montagne : il faut une deuxième bobine, où je vais la mettre ?, la cannette ça va faire quoi ? et puis ça va tout dérégler ma machine à coudre !!! Mais elle s'est acquittée de cette tâche avec brio et ce, sans aucun déréglage ! (oui, oui, je suis fière d'elle !!) Je ne vous cache pas que j'avais déjà testé ces techniques lors de la couture de mes bodys Nettie. Par contre, la prochaine fois, j'utiliserai du thermocollant hydrosoluble pour stabiliser les ourlets !

    Une amie d'amie, à qui je fait des retouches et des vêtements adaptés à sa morphologie (pas la peine de me demander, je ne fait ce genre de choses que pour mes proches et avec le master, cette année, mon carnet de commandes est déjà rempli), m'avait donné ce jersey blanc car il n'était pas 100% coton et était transparent. Aprés réflexion, je pense que c'est du coton, mais de mauvaise qualité (le toucher est bizarre, un peu comme du polyester, mais il ne fond pas au test de la flamme, il s'enflamme justement et fait des cendres) et la transparence ne me gêne pas, surtout quand c'est aussi léger que ça ! Il était donc parfait pour tester le tee-shirt, qui s'est avéré bien coupé !

    Je voulais donner un petit twist à mon tee-shirt et dans le commerce, il y avait pas mal de tee-shirts avec des imprimés ou des patch au niveau de la poitrine, j'aimais beaucoup ! Je connaissait déjà le travail de Joanna Behar et je savais qu'elle avait sorti des patchs diamants, alors ni une ni deux, j'en ai commandé deux, roses bien sûr (+ un ou deux pin's de sa collection !) ! Pour les fixer, je me suis d'abord contenté de les thermocoller comme c'est préconisé. Mais, passant tous mes tee-shirts au sèche-linge, je me suis dit que la chaleur allait les décoller, alors je les ai surpiqué pour qu'ils tiennent bien !

    Ce tee-shirt fait partie de ceux que je porte le plus ! Je suis fan de sa coupe large, mais pas trop, de son encolure dégagée et de ses manches pas trop courtes ! Je pense avoir trouvé LE modèle de tee-shirt que je vais me faire et me refaire ! Et par dessous tout, j'aime le message féministe qu'il peut renvoyer : "je suis une fille/femme et j'assume !".

    Cet été, je le porte avec un short, soit en jean, soit comme ici, avec mon short rose Kookaï, mais dès que les premiers frimas débarqueront, il fera partie de mon uniforme de tous les jours : tee-shirt rentré dans un jean taille haute et baskets ! Enfin, presque de tous les jours car, en tant que professeur des écoles, je ne le porterais pas quand je serai en présence d'enfants. Quel est votre avis sur la question ?

    A bientôt !

    Pin It

    2 commentaires
  • Salut la compagnie !

    Je continue sur ma lancée avec un nouvel article couture !

    Aujourd'hui, donc, je vous montre un "à bas les chutes" d'exception ! Et oui, cette mini-jupe est faite uniquement avec les chutes de ma blouse vichy, cousue en 2016 et qui m'accompagne depuis tout ce temps dès que je n'ai plus d'inspiration pour m'habiller !

    Il me restait donc de ce tissu vichy violet et blanc, légèrement satiné en stock, pas beaucoup, mais assez pour en faire quelque chose ! J'ai d'abord pensé à un petit haut, mais je trouvait dommage d'avoir deux hauts du même tissu... Alors est venue la mode des jupes portefeuille à volants ! Et là, ce fut la révélation ! je voyais totalement mon petit coupon dans une petite jupe comme ça !

    La jupette portefeuille à volant en vichy violet

    Je me suis mise alors à la recherche d'un patron au moins équivalent et il me semblait en avoir vu un chez Burda. J'ai trouvé mon bonheur dans le numéro de novembre 2016 ! J'ai utilisé le modèle 101, plus susceptible de rentrer dans mon coupon et au lieu de faire un volant "en forme" comme le modèle 102, j'ai opté pour un grand rectangle froncé ! Pour éviter de faire un ourlet ou un rempli d'une longueur interminable, le rectangle est plié dans le sens de la largeur. Le-dit rectangle n'étant pas d'un même tenant car je n'avais pas assez de longueur, il est fait de plusieurs rectangles coupés dans les chutes, mais une fois froncé, on y voit que du feu !

    La jupette portefeuille à volant en vichy violet

    Pour faire la même chose, il vous suffit de mesurer le bord de votre jupe et s'assurer que la bande soit plus grande que cette mesure ! Pour ma part, j'ai au moins le double ! Je n'ai pas les mesures exactes car j'ai voulu utiliser au max mon coupon pour en jeter le moins possible !

    Le modèle Burda étant un modèle plutôt d'hiver, il était prévu pour être doublé. Comme je voulait une jupette d'été, je n'ai pas fait de doublure et ai fini la taille avec un biais vichy, le même que j'avais utilisé pour la blouse ;) (Marine, ou le soucis du détail LOL.) J'ai rabattu ce biais à la main, technique aussi utilisée pour maintenir le volant car je ne voulais aucune surpiqûre sur cette jupe (allez savoir pourquoi *emoji qui lève les yeux au ciel*)

    Enfin, la jupe se ferme par deux boutons pression, que je ne vais pas tarder à changer car ils ne se ferment pas assez bien et il m'est arrivée de me retrouver la jambe à l'air dans le métro !!! Je n'ai donc pas suivi les indications de base du modèle qui préconisaient une fermeture à glissière au dos. J'ai longtemps hésité, car je voulais faire des boutonnières et mettre de jolis boutons, mais je trouvais que ça n'allait pas avec le style général de la jupe (que je voulais, je le répète, sans AUCUNE surpiqûre !) ! Je pense que je vais finir par coudre des boutons et faire des brides, pour que reste invisible et que ça tienne bien ! J'ai quand même gardé la couture du milieu dos pour que la jupe garde sa forme.

    La jupette portefeuille à volant en vichy violet

    Pour le tissu, même topo que ma blouse : je l'ai trouvé dans une brocante, il y a maintenant 4 ou 5 ans !

    J'aime beaucoup porter cette jupe, elle est agréable et légère, quoiqu'un peu courte (oupsie) et va avec pas mal de mes tee-shirt ! Ici, je la porte avec mon tee-shirt préféré Boobs Inside, mais j'ai dans l'idée de vous refaire un look où je porterai ma jupe avec un petit haut plus habillé ! Je porte aussi mon chapeau de paille et mon sac en osier Naf Naf, ainsi que des Tropéziennes !

    Merci à ma meilleure amie pour les photos dans le centre historique de mon village d'enfance ;)

    A bientôt !

    Pin It

    2 commentaires
  • Bonjour tout le monde !

    Je sais que je devais poster plus souvent, mais dès que je m'impose un rythme, je ne le suis pas... Alors je préfère poster quand j'en ai envie et, surtout, quand j'en ai le temps ! Et quand j'ai le temps de faire des photos !

    Et en cette fin d'année scolaire, je n'ai pas eu trop trop le temps, avec la licence, que j'ai eue, et les admissions dans les écoles ! Je suis d'ailleurs acceptée à l'ESPE de Paris, mon premier choix ! Et après tout ça, j'ai voulu profiter du début des vacances !

    Bref, je suis de retour pour vous montrer ma robe Ségur ! Ce patron, dès le premier regard, ça a été le coup de foudre ! Tellement de versions possibles, ça donne le tournis ! J'ai d'ailleurs fait un top avant de faire cette robe, que je n'ai pas encore partagé. Mais ça ne saurait tarder !

    Pour cette robe, j'ai utilisé le devant boutonné à froufrou, le dos simple, ainsi que les bretelles nouées et je suis ravie du résultat ! La jupe est un simple rectangle froncé, que j'ai voulu aux genoux (pour éviter ma manie de trop raccourcir et d'avoir une robe trop courte, comme la plupart de mes robes cousues main #sorrynotsorry). Elle est légère et fluide, parfaite pour les grosses chaleurs que l'ont subit en ce moment en France !

    Le tissu provient de l'Atelier de la Création, c'est un coton rayé et brodé de petites cerises : juste adorable ! le coton est ma matière préférée, pas seulement parce qu'elle est facile à travailler, mais aussi parce qu'au porté, elle laisse respirer le corps et la peau ! Les boutons sont vintage, je crois qu'ils étaient dans la boite à couture de mon arrière grand-mère ! Ils sont très jolis, mais fondent au contact du fer à repasser haha !

    J'aime beaucoup la forme de cette robe, ajustée à la poitrine et large à la taille, elle ne gêne aucun mouvement ! (j'ai du faire un 36 ou un 38, je ne sais plus) Je félicite le travail de patronnage, réalisé avec brio !

    Avec ma robe, je porte un adorable sac en osier de chez Naf Naf et des sandales achetées chez Besson ! Et sans complexes, je la porte sans soutien-gorge !!

    Merci à ma meilleure amie Louise pour les photos !

    A bientôt !

    Pin It

    2 commentaires
  • Bonjour tout le monde !

    Je reviens aujourd'hui pour vous montrer une réalisation que j'aime et porte trés souvent !

    Tout a commencé avec ce tissu, pour lequel j'ai craqué chez Annakabazaar. Vois connaissez mon amour pour les couleur pastels, aquarellées, comme vous pouvez le voir ici ou ici. Ce tissu était donc une évidence ! J'ai longtemps hésité, au vu de son prix, mais aprés une discussion avec ma maman (qui finissait toujours par me dire "si ça te plait, prend-le !"), j'en ai finalement pris un mètre.

    J'avoue avoir pas mal cogité, pas trés longtemps, mais beaucoup, sur ce que j'allais en faire. Mais la blouse Eugénie d'Atelier Scämmit s'est imposée comme un évidence.

    Bon, un mètre, c'était un peu juste, surtout pour la laize pas large, c'est pour ça que les manches ne sont pas coupées dans le même sens que le corps. Mais j'aime bien l'effet ! Et puis on va plutôt dire que c'est un choix artistique !

    Vous ai-je déjà venté les mérites de ce patron ?? Oui, je crois, dans cet article !! Je réitère donc ici ! Mon enthousiasme ne faiblit pas à propos de cette blouse qui s'adapte à tous les tissus (ou presque !).

    Cette version colorée, façon aquarelle de coucher de soleil (ou de lever, comme vous voulez), égaye n'importe quelle tenue ! Je l'aime d'amour, ses couleurs, sa forme, elle correspond à ma personnalité. Et quoi de mieux que de se sentir soi-même dans un vêtement ?

    J'avoue avoir du mal à la porter autrement que sur un jean ou un pantalon (vous ai-je déjà montré mon pantalon jaune ou le rose ?? Un jour peut-être ! ;) ), à cause de son ampleur, mais ça me permet d'être confort et jolie (enfin, je crois).

    Avec ma blouse, je porte un jean Levis et mes Stan Smith rose (mon uniforme au quotidien). Elle se marie trés bien avec mes pin's (même si pour les photos à la campagne, je les avait oublié #oupsie) et ça, ça n'a pas de prix ! Heureusement, j'avais pris quelques photos avec mon téléphone, pour vous faire un petit teasing : la couronne vient du shop de Black Wanda et les petites fleurs de chez Joanna Behar !


    Du soleil !!!

    A bientôt !

    Pin It

    2 commentaires
  • Salut la compagnie !

    J'espère que le nouveau rythme vous plait ! En tout cas, moi il me va bien, ça me permet de prendre le temps, même si j'ai envie de tout vous partager d'un coup ! Et oui, je prend de l'avance, comme ça je suis tranquille et je m'adonne à ce que je préfère (après la confection du vêtement bien sur !) : écrire l'article, faire dans le détail et organiser mon partage Instagram ;) Et en plus, je vous écrit de mon nouvel ordi, quel bonheur !

    Je sais que vous avez vu sur ma robe en tartan bleu un très joli gilet que j'ai tricoté, mais je me dit qu'un petit intermède serait bien !

    Donc aujourd'hui, je vous présente MON coup de cœur de 2018 : le patron de la blouse Eugénie d'Atelier Scämmit ! Je suis vraiment fan du concept de la marque qui propose des patrons versatiles avec des variantes multiples ! J'aime beaucoup les blouses à basques, mais celle-là est parfaite avec son décolleté en V, ses manches 3/4, son effet cache-cœur et son bas froncé. La blouse de rêve ! Et en plus, il y a aussi une version robe inclus dans le patron !

    Je l'ai commandé en PDF et je l'ai fait imprimer chez Script Laser à Paris. C'est vraiment très simple et personnalisé : on envoie via le site son document, on sélectionne et on a notre patron dans la journée ou le lendemain ! L'astuce, c'est de passer par le tirage de plan : 5€ en noir et blanc, 10€ en couleurs, je trouve ça plutôt raisonnable et les vendeurs sont hyper gentils !

    Bon, passons à ce que vous attendez le plus : la blouse !! Je la porte dès qu'elle est lavée et repassée (même que parfois, je la porte sans la repasser haha !). Comme ma robe en tartan bleu ou ma blouse en vichy violet, c'est LA pièce que je porte quand je n'ai pas d'inspiration et que je veux porter un truc joli !

    Eugénie est un bonheur à coudre ! Si vous choisissez un tissu facile aussi, vous aurez un vêtement en moins de 3 heures (si vous n'êtes pas un escargot comme moi pour couper le tissu !). Ouais, ouais, on dirait une pub, je vous assure que je n'ai pas été payée pour dire tout ça, mais je suis tellement conquise par ce patron, j'en ai déjà 3 de cousue et surement encore 2 (et plus) dans ma tête !

    Pour le tissu, c'est un lange ou une gaze, je sais plus trop, mais ce qui est sur, c'est que c'est du coton bio ! Je l'ai acheté à Bio Bazar, à côté de Bastille, il y a bien 2 ans (oui, c'est pour ça que je ne me souviens plus trop ! Et je voulais un patron PAR-FAIT pour ce tissu !). J'aime beaucoup sa couleur gris bleuté ou bleu glacier, comme vous voulez et ses fines lignes qui forment les carreaux. Je le trouve doux, ce qui colle parfaitement aux lignes du modèle. Bon, j'ai du recouper la basque deux fois car ça ne suivait pas les lignes et ça faisait vraiment pas joli, mais c'est une erreur tellement courante chez moi : je pense que tout roule, je fonce dans le tas et en fait, bah ça va pas !

    Un modèle simple et efficace, une matière douce et jolie, un combo parfait et au final, un vêtement agréable et avec du style ! Et déjà porté maintes et maintes fois ! (Mais combien de fois j'ai écrit "parfait" dans cet article du coup ??) Parfois la dentelle des dessous apparaît au niveau du décolleté et je trouve ça tout à fait charmant !

    Avec ma blouse Eugénie parfaite, je porte un jean Bonobo et mes Stan Smith roses, mon uniforme de tous les jours ! Et quand il fait un peu frais, je la porte avec le même gilet que je porte avec ma robe en tartan ;) Promis, je vous le présente vite !
    Pour les photos, je remercie Manon, ma petite sœur !

    A bientôt !

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique